5700 personnes se rendent chaque jour dans l'une des 33 antennes du département pour y faire traiter leur dossier de Sécurité sociale. Et voilà que la CPAM veut fermer plus de la moitié de ces centres.

Il est temps de dire stop ! Refusons les fermetures imposées par la direction de la Sécurité sociale et exigeons non seulement de conserver les 33 antennes existantes mais aussi l’amélioration de l’accueil du public.
Nous ne pourrons nous contenter d'une pétition sur internet ! La mobilisation devra prendre de l'ampleur avec tous.
Nous proposons à tou-te-s de se retrouver le

 mercredi 10 juin à 18h devant la mairie 

pour décider de la suite de l'action.

Pour obtenir gain de cause, la bataille départementale est nécessaire, une vraie mobilisation locale aussi.

Plus d'infos ? www.bondy-autrement.org / 06.63.60.87.91.

Informations supplémentaires