Bondy est une ville belle de ses habitants, qui devraient beaucoup plus apporter leurs voix à ce qui s’y décide. Tant de talents sont empêchés pour quelques-uns qui se réalisent.

Depuis 2007, Bondy autrement agit au quotidien pour donner la parole aux citoyens. Association citoyenne, pour nous la « politique » devrait n’être rien d’autre que la citoyenneté, l’attachement à l’écologie, aux services publics comme Jean-Verdier ou la Poste et surtout à la réussite scolaire de tous les enfants.

C’est parce que nous sommes déçus par la politique menée que nous avons décidé de prendre la parole il y a 14 ans.

Notre bilan : vous informer et agir avec vous

Nos élus au conseil municipal se sont mobilisés pour faire respecter la voix des habitants, et d’abord faire respecter la loi. Ainsi, à notre requête, le tribunal administratif a condamné l'ancienne maire pour abus de pouvoir dans la désignation au poste d’adjoint de Mme Tekkouk et de M. Matili. Nous avons aussi révélé les fausses factures impliquant ce même élu.

Nous avons révélé le dossier de la vente du terrain du garage municipal en obtenant que la maire renonce à son projet.

Depuis que Mme Thomassin a été remplacée par M. Hervé, nous avons continué à agir au quotidien : nous nous réjouissons des travaux effectués à l'école Ferry-Rostand, dont nous avions dénoncé le danger, nous nous réjouissons de l'abandon du projet de vendre De Lattre à un promoteur immobilier privé. Mais nous condamnons la poursuite du même mépris des locataires, le manque d'ambition pour les services publics en particulier Jean-Verdier et les décisions qui s'imposent aux habitant-e-s qui ne sont toujours pas les décideurs de leur ville.

Depuis 14 ans, nous tenons un site internet et publions un journal gratuit chaque mois.

Nous sommes présents aux côtés des Bondynois-es qui luttent pour leur dignité dans les syndicats, les associations de parents d’élèves, les amicales de locataires et les collectifs comme celui de la ligne 15 aujourd'hui ou pour Michelet précédemment.

Des mobilisations sont toujours nécessaires : contre les nuisances inutiles des travaux de la ligne 15, pour une écologie durable, pour que le logement soit un droit, pour la réussite scolaire de nos enfants, pour que l'accès à la culture renforce le sentiment de dignité des habitant-e-s, pour l'accompagnement de la petite enfance et de la jeunesse, pour entendre les besoins des adultes et des « séniors », pour favoriser le vivre ensemble, pour la préservation et le développement des services publics, en particulier de la santé, pour permettre un accès plus large au sport, agir pour une intercommunalité démocratique, sociale et écologique, pour une ville accessible à tou-te-s qui intervienne pour l'emploi avec le personnel communal au service du public.

C'est notre projet, nous voulons continuer de le porter avec vous.

L'élection municipale de Bondy a été annulée par le tribunal administratif. Il reste un recours que le nouveau maire de Bondy ne manquera pas de déposer. Pour notre part, nous ne sommes pas étonnés : ne serait-ce que par le faible écart de voix, nous supposions que l'élection serait annulée.

Ajoutons cependant que l'organisation de l'élection est due à l'ancienne équipe. Il est évidemment difficile de frauder pour l'opposition, nos militants avaient d'ailleurs dû se montrer très vigilants et réactifs lors du premier tour.

Pour autant, nous continuons à défendre la même option : les élections ne sont qu'un moyen d'intervenir pour les citoyens.

Nous poursuivons notre projet : une politique écologique et sociale, un budget participatif, un urbanisme décidé par les habitants, la priorité à l'école, avec la cantine gratuite, l'habitat comme un droit avec une attribution transparente des logements.

Ce combat continue, il nous tient éloigné des partis politiques qui décident sans les habitants ou contre eux, et privilégient les égos personnels au détriment des habitant-es.

Sur 8 864 voix, la liste LR / LREM a battu de 64 voix la liste PS / PC /EELV.


Sur 25 497 électeurs, cela reste une victoire de l'abstention, les Bondynois n’ont pas voulu se saisir de l'opportunité de prendre la parole.

La politique de mépris des citoyens et de l'opposition, aura donc rapporté la défaite à ses promoteurs.

Pour Bondy autrement, nous restons convaincus qu'il n'y a pas d'alternative véritable en dehors d'une démocratie participative.

Nous continuerons à travailler à ce projet, sans illusion sur le nouveau pouvoir.

Que l'impasse où l'équipe précédente a abouti serve de leçon : quand on s’éloigne des idéaux et des intérêts sociaux de la population, on crée les conditions de sa défaite.


La défaite de l'équipe sortante prouve aussi qu'il est possible de changer les choses : il revient aux citoyens d'intervenir pour obtenir gain de cause dans leurs revendications.

Informations supplémentaires