Avec la mairie, qu’est-ce qu’on rit ! (trente-quatrième salve)

Ils veulent nous faire mourir de rire, mais heureusement pour eux, le ridicule ne les tuera pas !


Humour bondynois, 1ère tentative (Fidélité)

Soyons rassurés, Gilbert Roger est devenu sénateur mais il ne change pas. Fidèle à lui-même, il a encore changé de camp : escomptant déjà la victoire de François Hollande, il a renoncé à soutenir Martine Aubry entre les deux tours des primaires du PS. Avec un soutien comme ça, c’est Hollande qui devrait commencer à se méfier ! En même temps il est prévenu : Gilbert Roger avait déjà abandonné Hollande en 2005… Comme disait l'autre : "ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent."


Humour bondynois, 2ème tentative (Ils attendirent très longtemps avant de se marier)

Les adjoints au maire travaillent comme des bêtes de somme (et n’allez pas croire que c’est un jeu de mots pour remettre sur la table leurs indemnités de 2.400€ par mois !). Ils sont tellement fatigués qu’ils oublient même parfois de célébrer les mariages. C’est ce qui est arrivé avec M. Jakubowicz il y a quelques semaines… Une nouvelle illustration du « divorce » entre les élus et la population ?


Humour bondynois, 3ème tentative (Plaisir d'offrir)

Madame Thomassin, la nouvelle maire, conclut son discours d’intronisation par ces mots : « Je sais pouvoir compter sur vous pour vous mobiliser ». Si en plus ça lui fait plaisir, d’accord !


Humour bondynois, 4ème tentative (Je pars mais je reste)

Le maire est contre le cumul des mandats, c’est pour ça qu’il a démissionné de son poste de maire. Mais… pourquoi reste-t-il Conseiller Général de Seine-Saint-Denis alors ? Seulement pour ne pas laisser sa place à sa suppléante, qui est Verte ?


Humour bondynois, 5ème tentative (Changement d'image)

Dans le dernier REFLETS, le magazine du maire, Gilbert Roger est en photo quatre fois et Sylvine Thomassin une seule. Pour le prochain numéro, les proportions devraient s’inverser...


Humour bondynois, 6ème tentative (Ca commence mal)

François Hollande vainqueur des primaires du PS à Bondy et en France, alors que la nouvelle maire Sylvine Thomassin soutenait "totalement et depuis toujours" Martine Aubry... Il fallait faire comme au Conseil Municipal, au moins on a évité le suspens !

Informations supplémentaires