Bondy obtient le triple Ah !

Ceux qui ne regardent pas la télé ne sauront pas l'angoisse du monde pour le triple A : les "agences de notation" font la loi et dégradent ce qu'elles pensent des différentes institutions et même des pays.

A Bondy, grâce à madame Thomassin, la nouvelle maire, nous venons d'obtenir le triple Ah !

En effet, Bondy autrement avait dénoncé la façon cavalière, pour ne pas dire carrément illégale, dont avait été faite l'élection des maire-adjoints la dernière fois : sans respecter la parité, en créant un poste illégal, les résultats ayant même été annoncés une semaine avant le vote sur le site de la ville, et le pompon étant le vote à main levée, contrairement à ce que prévoit la loi...

Nous avons même fait un recours au tribunal.

Là-dessus arrive une avocate, par ailleurs fille de Claude Evin, ancien ministre PS, elle même conseillère régionale de ce parti. On se consulte en mairie, on fait les malins mais on n'en pense pas moins.

Et que trouve-t-on au prochain conseil municipal, celui du 15 décembre 2011, dont l'ordre du jour complet vient seulement de tomber ? La démission des deux adjoints élus la dernière fois !

En même temps, on les comprend : rester adjoints dans une majorité semblable, c'est prendre le bras cassé comme nouveau logo politique ! Madame Thomassin pour corriger sa bévue n'a donc rien trouvé de mieux que de faire démissionner ses nouveaux adjoints pour les réélire dans les règles.

Le recours de Bondy autrement était donc fondé !

Les lecteurs de REFLETS vont vraiment être surpris : le journal sorti annonce l'élection des adjoints, alors qu'ils sont depuis démissionnaires... Une chatte n'y retrouverait pas ses petits.

Les élu-es de la majorité utiliseront-ils le vote à bulletins secrets pour réagir à cette conception de la démocratie ? La démocratie consiste-t-elle pour eux à faire voter et revoter jusqu'au bon résultat ?

D'ailleurs l'essentiel des motifs de notre recours restent...

M. Saint-Aubert qui aime faire la leçon au conseil municipal aurait peut-être donné un triple C à sa compagne, mais nous voulons l'encourager et nous lui attribuons avec plaisir le triple Ah !

Ah Ah Ah !

 

PS (si l'on peut dire) : Rappelons que madame Thomassin connaît bien mal les règles alors qu'elle a siègé une dizaine d'années comme maire-adjointe... Il est à souhaiter qu'elle connaisse mieux les codes de l'urbanisme et des marchés publics que le Code Général des Collectivités Territoriales !

Parce que là, ce ne serait plus drôle du tout !

 

Informations supplémentaires