La Poste et la démocratie

Tous les philatélistes vous diront que les timbres parlent mieux de leur époque que beaucoup d’autres supports… Il faut croire que nous avons la plaquette de timbres de la Sarkozie, émise le 30 juin 2008…

On y voit une main avec un arbre pour l’environnement... Pour tous ceux qui sont allergiques au bouleau (ce n’est pas un jeu de mots, le bouleau produit un pollen allergisant !), voilà un drôle de résumé de l’environnement à défendre… Un peu vichyste, genre « La petite maison dans la prairie », « revenir à la vérité de la terre »… Et le manque d’eau potable pour 1, 5 milliard d’humains? Et la pollution subie au travail ? Et les circulations alternatives à la voiture ? Et l’étalement urbain ? Et les OGM ?

 

Mais le mieux, le pire, c’est le timbre sur la démocratie… On y voit une main qui dépose un bulletin dans une urne… Précisons que la main est blanche, si elle avait été rouge, ça aurait tout gâché ! Comme me disait une élue jadis : « la démocratie c’est quand tu votes une fois tous les cinq, six ou sept ans » (c’était du temps du septennat…).

 

Et quand tu t’abstiens ?

 

Et pendant les cinq, six ou sept ans, la démocratie, c’est fini ? C’est le produit qui pourrit le plus vite au monde !

La meilleure c'est que la planche de timbres a été faite pour célébrer la présidence française de l'Union Européenne... Quand on sait ce que Sarkozy voulait faire avec le bulletin NON des Irlandais... 

Pour un prochain timbre sur la démocratie, je propose à la Poste plusieurs projets, et ceci bénévolement (le bénévolat, c’est ce qui reste quand on n’est pas financé par Veolia ou Bolloré) :

-          une assemblée générale de grève (malgré la démocratie, bah il y a des gens qui ne sont pas pareils, ça s’appelle des classes sociales),

-          des chômeurs qui occupent Matignon (dans la démocratie, c’est le peuple qui commande et le gouvernement qui obéit… Cherchez l’erreur),

-          des Kanaks qui décident de l'avenir de la Kanaky (dans la démocratie française, faut-il encore dire qui peut voter et sur quelle question...),

-          des salariés qui décideraient eux-mêmes dans leur entreprise (tiens, les patrons, dans la « démocratie », ils sont élus par qui, déjà ?)

-          une manifestation de flics portant une pancarte où on lirait : « jamais je n’expulserai un enfant ! » (le droit de manifester est bien démocratique, non ? C’est vrai que cette proposition demande vraiment de se projeter dans l’avenir…).

 

A votre avis, j’ai une chance ?

 

V.

Informations supplémentaires