Avec la mairie, qu’est-ce qu’on rit ! (deuxième salve)

Ils veulent nous faire mourir de rire, mais heureusement pour eux, le ridicule ne les tuera pas !

Vous êtes nombreux à avoir lu notre premier recueil de gaffes de l’équipe municipale. Le dernier numéro de REFLETS en offre de nouvelles. Fait exprès ? Non, mais tout de même…


Humour bondynois… 1ère tentative (les sous) :

Le maire explique dans son édito que 60.000 € sont utilisés pour l’entretien du matériel informatique des écoles… Ouah !

(Euh, c’est donc 10 fois moins que ce que le Maire et son équipe s’attribuent comme « indemnités » chaque année ?!)

 


Humour bondynois… 2ème tentative (la justice fiscale) :

Parmi les trois initiatives jour après jour, on apprend le petit-déjeuner sur le thème « l’épargne d’entreprise, un complément de rémunération sans fiscalité ».

Est-il normal que le journal municipal fasse la promotion du profit qui échappe à l’impôt ?

Le maire de Bondy est-il passé à l’UMPS ?


Humour bondynois… 3ème tentative (le changement) :

Le maire-adjoint PC chargé des conseils de quartier explique les nouveautés de la rentrée : l’ordre du jour et les dates de réunion seront établis par le bureau du conseil (comme avant), une structure de coordination sera mise en place au niveau de la ville (comme avant), un local sera mis à disposition des conseils, et un collaborateur (comme avant), on pourra parler des questions de la vie locale (comme avant).

Bah, ça c’est du changement !

Décidément, on se contente de peu… Encore un effort pour une démocratie participative !

 


Humour bondynois… 4ème tentative (la concertation) :

Le maire-adjoint Vert à l’école revient sur la rentrée scolaire, et le changement mi-gouvernement mi-mairie des horaires.

La dernière phrase est belle, citons-la en entier : « Dans tous les cas, tout le monde devra s’habituer à ce nouveau rythme. »

Ca, question concertation, ça vaut le manuel « l’autogestion pour les nuls » !

Informations supplémentaires