SI VOUS NE POUVEZ PAS LIRE LA SUITE DE CET ARTICLE, CLIQUEZ ICI .

La Conscience de gauche de Sarkozy !

 

C’est le titre sur la couverture du dernier numéro de l’hebdo Le Point, avec en fond un portrait de Carla Bruni-Sarkozy. Un pareil titre nous donne immédiatement envie de lever le point, si ce n’est le balancer dans la tête de celui qui ose écrire un tel parjure.

Dans l’article de cet hebdomadaire si peu recommandable, Nicolas Sarkozy révèle que la première année de Carlita  passée à l’Elysée relève du "miracle".  

Débâcle pour l’un, miracle pour l’autre ?

A-t-elle une véritable influence sur son mari ? Si oui ! Alors dans quelle situation serait la France si elle n’était pas là ?

Et de poursuivre dans ce même papier : Réveille-t-elle "le Che qui sommeille en lui" ? Reprenant ainsi le titre d’un article du Sunday Times.

Un Che sommeille donc en Sarkozy ???  De quoi vous en boucher un coin !

L’intrépide thuriféraire de cet article tente alors de nous convaincre du soucis que représente la banlieue, qui ronge le moral de notre première dame de France en écrivant : Elle ira dans ces citées que l’on dit sensibles. C’est même l’un de ces objectifs lance-t-elle : "Je ne vois pas ces lieux comme un autre monde. J’irai."

Là évidemment on est bluffé. Peut-elle prendre un tel risque ? Va-t-elle vraiment le faire ? Est-elle au courant que même les socialistes n’y vont plus ?

Bien loin alors de l’image qu’elle a laissé d’elle dans son pays natal lorsqu’en 1993, elle déclarait au Corriere della sera que pour la séduire un homme  devait avoir "de l’argent et du pouvoir"

Cherche-t-on à nous faire croire que Carla Bruni est de gauche et que Sarkozy n’est peut être pas totalement à droite, autant oser nous révéler que D.S.K. ou Pascal Lamy sont de gauche ! Juste pour nous faire rire un bon coup.

 

Lionel de Cahors

Informations supplémentaires