Conseil municipal du 17 septembre 2009

 

Un conseil léger, avec tout de même des dossiers d'urbanisme, le passage du leader du MODEM au PS, le maire qui regarde nos vidéos mais qui n'ose pas l'avouer, une question orale sur le fonctionnement démocratique du conseil...

En préambule le maire donne officiellement l'information que M. Quinet anciennement tête de liste du MODEM avait rejoint le PS. Son remplaçant prend la parole  : "cela ne grandit ni le conseiller partant ni le groupe qui l'accueille", "il a été élu sur un programme et débauché pour cela". Tiens c'est vrai ça fait penser à l'ouverture façon Sarkozy. A part ça, M. Quinet était tout rouge, pas le maire Gilbert Roger, l'un a encore de la fierté, l'autre s'en moque depuis belle lurette...

09-2 : Demande de subventions D.D.U. pour trois projets urbains

Parmi les projets retenus figure celui de la maison des jeunes à Bondy-nord. Nous avons répété le besoin d’un lieu où les jeunes puissent se construire, et pas consommer des sorties à Euro-Disney. Nous sommes donc très intéressés par ce projet. Nous avons demandé des nouvelles des permanences de la Sécu qui avaient été promises précédemment (la maison est implantée dans l'ancien centre de la Sécu). Le maire a répondu que c'était toujours envisagé mais que la CPAM n'avait pas encore répondu (tiens, ce n'est pas ce qu'on nous avait clairement dit la fois passée...).

Nous avons voté POUR.

09-5 : Projet de halte-garderie pendant que les parents participent aux activités de la maison Brassens.

C’est un projet très important pour permettre aux personnes de participer aux activités, notamment aux femmes qui constituent la plupart des familles monoparentales. Nous avons attiré l’attention du conseil d’ailleurs sur ce qui s’est passé le matin du lundi 14 septembre où 70 personnes ont attendu pendant des heures dans le froid pour une inscription à la halte garderie… Tout ça parce que les premiers présents ont été les premiers servis. La possibilté de faire garder son enfant c’est aussi la possibilité pour de nombreuses femmes de pouvoir sortir, chercher un emploi, passer le permis, etc. Les usagers et le personnel ont été exemplaires malgré la situation.

Le maire annonce (et l'adjointe chargée du dossier, elle est muette? Ou doit-il tellement contrôler la parole de ses propres élus?) que 55 personnes ont eu une place (c'est faux, dès la 51ème, les gens ont été mis sur liste d'attente) et 23 ont été mis sur liste d'attente (traduisez : n'ont pas de place). Il ajoute que la crèche départementale de La Régale passera municipale (cela fera des places en plus?) et qu'une nouvelle crèche sera créée à La Rotonde (vraisemblablement près de la caserne des pompiers, sous réserve de confirmation).

Dans son propos il se plaint de notre vidéo qu'il dit n'avoir pas vu mais avec laquelle il n'est pas d'accord (du genre je n'ai pas touché au gateau mais il était bon...). Pour voir la VIDEO, cliquez ICI .

Nous avons voté POUR.

09-7 - 09-9 : Modification du Plan d'Occupation des Sols.

Nous avons rappelé que dans la révision des zonages dans la ville, le plan d’occupation des sols ou le plan local d’urbanisme, les procédures de concertation sont formelles et minimalistes. Ce n’est pas du fait de Bondy, c’est la loi. Cependant la loi indique un minimum pas un maximum, on peut donc faire mieux localement.

Par exemple, en améliorant l’information : le document présenté le 19 mars ne permettait pas un travail réel sur les modifications envisagées. Aujourd’hui ces modifications sont illisibles pour les Bondynois qui n’ont aucune maîtrise des enjeux des changements.

Pour mieux montrer les enjeux, on pourrait avoir un débat public contradictoire avec des projets précis.

Enfin, on encouragerait la participation des citoyens en prévoyant de tenir compte de leur avis, ce qui n’est pas prévu. 

L'UMP a eu la parole derrière, pour dire qu'elle était d'accord avec nous... (c'est le problème quand on nous donne la parole d'abord ! Ce n'est pas de notre faute...)

Sur le 09-9, Philippe Gauthier, des Verts, a donné l'opinion des Verts concernant la réduction des espaces verts et l'augmentation de la taille des immeubles, revenant sur le débat de la "densification de la ville". Eh bien, voilà un débat intéressant qui mériterait que les élus travaillent ! C'est si rare de la part de la majorité municipale qu'on est obligé de le noter (et la fois passée c'était déjà Philippe Gauthier). Il ajoute que les 3.000 demandeurs de logement à Bondy ne pourront pas être logés dans la ville en demandant : "Bondy peut-elle accueillir 10.000 personnes en plus? je vous le demande...", la réponse implicite étant non, bien sûr.

Le maire répond que ce sont plutôt environ 2.000 demandeurs de logement et qu'ils sont déjà à Bondy... Là nous devons dire que le maire a raison, allez comprendre pourquoi il dit généralement qu'on ne peut justement pas loger ces demandeurs...

Nous nous sommes ABSTENUS.

09-12 : Permis de construire à I3F notamment pour de l'accession sociale à la propriété.

Ce dossier devait repasser pour une erreur, nous avions déclaré la dernière fois : Nous avons choisi de nous abstenir. En effet, il ne va pas de soi que l’ensemble de la population doive être propriétaire, nous ne croyons pas au mythe du « Tous propriétaires ! » de Sarkozy. Pour les familles modestes, ce mouvement ne va pas sans poser des problèmes notamment quand on voit ensuite les copropriétés dégradées. Par ailleurs, cet objectif implique un endettement conséquent et de longue durée pour ces familles. Il convient donc de s’interroger sur cette idée, sans pour autant la repousser en bloc. Il convient également de rester vigilant, notamment s’il s’agit de « privatiser » le mal-logement, c’est-à-dire de pousser les ménages populaires à devenir propriétaires pour les laisser se débrouiller seuls ensuite.

Vincent Duguet en profite pour ajouter qu’il faudrait qu’I3F entretienne son patrimoine, en particulier nous avons mis en ligne une vidéo sur la situation à Escholiers et Grandgousier. Ce ne serait pas le premier bailleur qui laisserait le quartier se dégrader pour accélérer le départ des habitants (pour voir la VIDEO, cliquez ICI ).

Nous nous sommes ABSTENUS, comme lorsque le dossier était passé en juin.

09-15 et 09-16 : Achat d'un terrain dans le cadre de la rénovation du quartier De Lattre.

Acheter ce terrain de 600m2 pour 450.000 € est en soi tout en dossier, mais derrière c’est le projet de la « rénovation urbaine » à De Lattre qui est présent. Sans doute que dans ce projet il y a des points intéressants, notamment le projet de marché, la revitalisation du quartier, mais comme pour Immobilière 3 F, ce projet a été construit sans les habitants, et même MALGRé eux d’ailleurs puisque les remarques qui ont été faites lors de la réunion publique ne sont pas prises en compte…Mme Thomassin répond habituellement qu'il y a eu beaucoup de réunions de concertation, mais visiblement on a oublié d'inviter les gens, elle dit aussi que les élections ont montré que la majorité municipale avait raison (mais si ce raisonnement était juste cela fait 70% d'électeurs contre le projet, en considérant l'abstention...)

C'est pourquoi nous nous sommes ABSTENUS.

Le maire répond (tiens Mme Thomassin aussi est reléguée au rang de spectatrice?) que ceux qui ne votent pas pour ce dossier sont contre le logement social. Pauvre Gilbert, même sa majorité, pourtant souvent docile, ne rit plus de ces grossièretés...

Nous avons ensuite posé la question suivante :

Monsieur le maire,

Vous avez axé votre campagne électorale notamment sur, je cite, « Une démocratie participative vivante pour un meilleur avenir citoyen ».

Depuis un an et demi, le conseil municipal n’a pas pu prendre connaissance du bilan des conseils consultatifs (de quartiers, des jeunes ou des sages) au cours d'une séance spéciale comme c’était pourtant fait chaque année dans la précédente mandature.

Depuis un an et demi, le conseil municipal n’a pas non plus eu l’occasion d’une séance annuelle où les conseillers municipaux pouvaient poser des questions aux adjoints, c’était également fait dans la précédente mandature.

Depuis un an et demi, il n’y a pas eu non plus de bilan d’activités des services. Ce bilan permettait aux élus de voir l’activité des services dans leur ensemble. C’était aussi fait dans la précédente mandature.

Avez-vous supprimé cela pour améliorer la démocratie ou est-ce un oubli ?

Le maire a répondu que ça se ferait en janvier... et a expliqué le retard à cause des élctions, des grandes vacances, de la mise en place des conseils, assurant que tout fonctionnait mieux...(qui a cru à ces explications dans la salle?). En bref le rappel était nécessaire, nous aurons été encore une fois utiles !

Un voeu sur la Poste est adopté. Ne soyons pas mesquins mais le voeu de la majorité municipale a été envoyé après que Bondy autrement en dépose un. Il faut parfois pousser pour que l'inspiration vienne. Le maire refuse notre amendement de soutien à la grève du 22 septembre sur le même thème de la Poste. Et nous faisons remarquer que le texte laisse croire qu'il faut un "bon fonctionnement" de la privatisation. Il accepte quand même de changer la phrase... Le Conseil municipal adopte le voeu modifié à l"unanimité (l'UMP ne prend pas part au vote).

Informations supplémentaires