SI VOUS NE POUVEZ PAS LIRE L'ARTICLE SUIVANT, CLIQUEZ ICI .

Conseil Municipal du 19 novembre 2008

Entre les PV de séance faux (mais pourtant adoptés), une erreur de la Ville qui lui coûte 150.000 € et l'agencement des commerces confié au privé... Encore un sacré Conseil Municipal !

08-01 : Concernant le procès-verbal de la séance du conseil municipal du 5 septembre 2008, nous avons voté CONTRE puisque ce PV est faux. En effet  : concernant le vœu sur la TVA des frais d’obsèques, nous avions déposé un amendement permettant la gratuité d’obsèques pour qui le souhaiterait. Or, M. Jakubowicz a refusé cet amendement alors que dans le PV, il dit qu’il souhaite que la gratuité puisse être proposée. D’autre part, nous constatons que l’appartenance politique n’est toujours pas mentionnée, ce qui enlève évidemment du sens à ces PV. Nous avons demandé au Maire de prendre plus soin de ces documents, qui sont la trace de la vie du Conseil Municipal.

08-02 : Concernant le procès-verbal de la séance du Conseil Municipal du 25 septembre 2008, nous avons aussi voté CONTRE puisqu’il est encore plus faux que le précédent. Les élus n'ont pas reçu leurs interventions à corriger. A titre d’exemple l’intervention du Maire sur le vœu pour des négociations de paix au Sri Lanka mentionne des « nationalités étrangères » alors que son propos était de refuser l’expression « la situation tragique du peuple tamoul ». La réponse que nous avions faite à ces propos est d’ailleurs aussi « oubliée ».

08-04 : Subvention de 1000 € à l'union Locale CGT. Le MODEM et l'UMP étant intervenus contre ce dossier, Vincent Duguet a reconnu que la subvention était mal formulée (nous avions proposé une réécriture au Cabinet du Maire qui l'a refusée) ... L'UL CGT ne désemplit pas. Mais il est vrai que le besoin des syndicats est tel que toutes les Unions Locales mériteraient d'être appuyées. Nous avons voté POUR cette subvention.

 

08-07 à 08-12 : Garantie des prêts de Bondy Habitat et I3F. Ces prêts permettent la construction de logements sociaux de qualité, nous avons voté POUR la garantie de ces prêts.

 

08-13 : Demande des fonds européens "FEDER" pour l'aménagement des berges du Canal. Le MODEM étant intervenu à cette occasion pour montrer le rôle positif de l'Europe contre l'euroscepticisme, Vincent Duguet a souligné que si le peuple avait refusé le Traité Constitutionnel Européen, ce n'était pas parce que l'Europe donnait trop de subventions. Mais parce qu'elle n'était pas sociale, ni écologique ni démocratique. Nous avons voté POUR ces aides.

 

08-14 : Approbation de la création de la ZAC du Canal. Ce dossier est déjà passé une fois, nous avons rappelé que si Bondy Autrement souhaite l’aménagement des berges du Canal, nous ne pouvons accepter le manque de concertation réelle. C’est pourquoi nous nous étions ABSTENUS la fois passée, cela n’a pas changé.

 

08-16 : Cession à Bondy Habitat du terrain rue du Levant. Nous avons été très étonnés : comment la Ville a-t-elle pu vendre un terrain avant de connaître son estimation ? Cela aboutit à une perte de 149.840 € pour la Ville ! En tout état de cause, nous ne pouvons que nous ABSTENIR devant cette perte de 149.840 € !

Par ailleurs, l’absence de réflexion urbaine globale partagée par la population rend ces multiples opérations peu lisibles.  

08-18 : Terrain 34-44 rue Jules Guesde. L’opération globale sur cette parcelle a consisté à vendre un terrain à un promoteur, nous avons dénoncé cette privatisation de Bondy pendant la campagne. Même s’il ne s’agit que d’un point secondaire du plan qui est abordé ce soir, nous avons voté CONTRE pour marquer notre refus du projet global.

08-20 : Aménagement du tableau des effectifs. ABSTENTION puisqu’il n’y a toujours pas eu de débat du Conseil Municipal sur le personnel communal. Le Maire a expliqué que le bilan social était donné tous les 2 ans... Ce qui confirme donc qu'il n'y a aucun débat du Conseil Municipal sur la politique globale à l'égard du personnel...

08-24 : Convention avec FON.COM. Ce dossier est très intéressant. De quoi s’agit-il ? Une entreprise privée se propose d’étudier gratuitement l’offre et la disposition des commerces à Jouhaux-Blum, Noue-Caillet et De Lattre. Ceci dans l’espoir d’en tirer des bénéfices ensuite  en exploitant ces regroupements de commerces de proximité. Mais derrière les commerces de proximité se joue une part de la vie sociale d’un quartier. Nous ne pensons pas que les commerces doivent relever des stratégies d’implantation de "FON.COM". Pour éviter que trop de commerces identiques se juxtaposent, pour permettre aussi que les besoins de la population soient couverts, la puissance publique ne doit pas s’effacer derrière une entreprise. C’est pourquoi nous avons voté CONTRE ce rapport.

Informations supplémentaires