3F : le dialogue renoué

Depuis deux ans les locataires des 3f rue des escholiers et Grandgousier sont en lutte pour obtenir un relogement conforme à leurs souhaits.

Depuis deux ans, Bondy autrement s'est mis à leur disposition et demandait qu'une réunion ait lieu entre le bailleur et les habitants. Cette réunion a pu avoir lieu mercredi 21 avril 2010. En voici le compte rendu.

Réunion entre I3F (M. Gonin et Mme Grenèche)

et les habitants des rues escholiers et Grandgousier

21 avril 2010

 

25 présents

 

L’idée de cette réunion est ancienne puisque Bondy autrement a toujours souhaité qu’il puisse y avoir un échange direct et régulier entre I3F et les locataires. Le changement de directeur départemental a permis un dialogue, même si le changement du responsable Habitat a ensuite retardé le processus. Enfin nous sommes parvenus à cette rencontre, qui peut se tenir au local de l’amicale CNL.

 

M. Gonin propose d’abord Bondy autrement à se structurer comme amicale des locataires, ce à quoi il lui est répondu que la plupart des locataires de Bondy autrement étant déjà membres de la CNL ce serait malvenu de faire une autre amicale, ce qui n’empêche pas, la preuve, que des associations différentes puissent coopérer ensemble.

 

Comme il en était convenu, M. Gonin a repris point par point les questions décidées préalablement par les locataires et y a répondu.

 

1) Les locataires qui le souhaitent pourront-ils être relogés à Bondy ?

M. Gonin : on s’engage dans les meilleurs délais, on va étudier au cas par cas, on a pu reloger une famille qui le souhaitait à Montreuil. Il n’y a pas de raison qu’on ne le fasse pas. Quand à dire que ça se fera systématiquement, on voit au cas pas cas.

A ce stade, Vincent Duguet de Bondy autrement, annonce deux bonnes décisions prises par le Conseil municipal du 23 mars 2010 : faire un ajout à la Charte de relogement qui permet aux locataires qui le souhaitent de revenir sur leur quartier, et garantir un prêt immobilier d’I3F au 14 juillet à condition que le bailleur reloge sur place les locataires concernés par la « rénovation » urbaine. Ces décisions sont le résultat de la mobilisation des locataires, c’est donc une bonne chose.

 

2) Remboursement du chauffage pour la période de froid

M. Gonin : 7 enregistreurs de température ont été posés, 1 par cage d’escalier. Presque toutes les températures sont au dessus de 19°. Il n’y aura donc pas de remboursement.

Les locataires présents protestent vivement : si les 3F considèrent qu’ils n’ont pas à rembourser parce qu’ils ont fait le maximum d’effort pour réparer, est-ce que ça veut dire qu’ils ne rembourseront jamais rien, en considérant qu’ils ont fait le maximum ?

M. Gonin explique que le remboursement varie selon les situations, il n’y a pas de politique systématique à ce sujet, ajoutant « j’admets que les problèmes ont commencé avec le changement de prestataire ».

Les locataires s’expriment : « Il n’y a plus de confiance entre les 3f et nous », ou « « on a compris ce qu’il nous reste à faire : il faut qu’on bouge par nous-mêmes !».

Au final, une des locataires qui a constaté que la température reportée par le prestataire n’était pas la bonne, doit fait une lettre et M. Gonin revoir le prestataire sur cette base-là.


3) Combien de F4 ou F5 seront construits ?

M. Gonin indique qu'il na pas d'informations sur les constructions futures. Il sera tenu compte des enquêtes sociales qui seront faites auprès des familles pour les propositions de logement.

Plusieurs participants remarquent que la question est de savoir si les familles qui ont deux enfants et plus pourront encore trouver des logements à leur taille en HLM…

 

4) Quelles sont les possibilités d’échange entre les 3f, Bondy habitat et la SEMIDEP ?

M. Gonin répond que la mairie et les trois bailleurs essaient de monter une réunion entre eux à ce sujet.

 

5) Que pensez-vous de la mise en place de délégués de cage d’escalier ?

Une des présents s’y oppose en considérant qu’ils vont être dérangés.

M. Gonin reprend cet argument pour refuser les délégués par immeuble.

Au contraire plusieurs intervenants rappellent que cette proposition permettrait de travailler mieux entre les locataires et les salariés des 3F.

 

6) Les pannes d’ascenseurs

Mme Grenèche signale que des remboursements pour les pannes d’ascenseurs ont déjà été faits, mais en fin d’année dans la régularisation globale.

Des réparations doivent intervenir bientôt.

 

7) Qu’en est-il de la garantie du retour, et d’un bail spécial ?

M. Gonin répond qu’une lettre spéciale est en train d’être conçue pour cela.

 

8) L’éclairage rue des escholiers et rue Caraque.

Mme Grenèche signale que les réparation sont faites rue des escholiers et que le disjoncteur a été remis rue Caraque. Normalement cela doit fonctionner désormais.

 

9) Squats des terrasses

Le problème a été résolu : on n’accède plus aux terrasses, quant au squats des halls, les 3f sollicitent le commissariat mais les locataires doivent aussi appeler s’ils veulent que la police intervienne.

 

10) Nettoyage du local poubelle entre les 7 et 9 escholiers

Le stock de déchets au milieu du quartier va être vidé. Pour l’entretien du local poubelle, il y a eu un oubli dans le contrat, cela va être corrigé et en attendant cela sera fait.

Informations supplémentaires