Victoire des salariés de la SEPUR?

 

Alors que Bondy autrement a proposé au conseil municipal d'hier de soutenir les salariés qui voulaient le maintien de leur emploi (*1), nous communiquons le contenu de la réunion tenue ce jour concernant le marché de nettoiement des rues (*2).

La mobilisation des salariés leur a permis d'obtenir ce qui était soi-disant impossible hier... Restons attentifs à la conclusion de cet accord.

Les salariés maintiennent leur mouvement ce samedi 19 novembre 2011.

*1. Le texte proposé par Bondy autrement

Soutien aux salariés de la SEPUR

dont le marché a été repris par TEP

 

Ce jeudi 17 novembre 2011, les salariés chargés de l’entretien des voiries communales ont rencontré la mairie.

En effet TEP qui a repris le marché après la SEPUR refuse d’honorer une clause de l’appel d’offre qui était la reprise des salariés travaillant à Bondy.

 

Ces salariés ont raison ! Le conseil municipal les soutient : leur revendication est juste et consiste seulement à honorer l’accord signé.

 

A l’heure où les familles sont frappées par les plans de chômage massif décidés par des actionnaires gavés de dividendes, les élus du Conseil municipal affirment que Bondy ne sera pas une zone de non droit social.

(La maire a refusé de présenter ce texte en prétextant qu'il n'était pas arrivé à temps... Comme si les textes qui émanent de sa majorité respectaient toujours les délais ! Le conseil a cependant été l'occasion de constater la mobilisation des travailleurs par leur présence...).

*2. La réunion tenue entre les salariés et l'employeur

Le 18 novembre 2011 s'est tenue une réunion sur le marché du nettoiement de la ville de Bondy en présence de la société TEP représentée par M. Hassan Ksourou, directeur opérationnel, et Mme Anne France Legal, responsable des ressources humaines.

La société TEP s'engage à rencontrer l'ensemble des salariés affectés au marché nettoiement de la ville de Bondy à compter de mardi 22 novembre 2011.

A l'issue de ces entretiens individuels, il sera proposé à au moins 20 personnes un contrat de travail dans lequel seront indiquées la reprise des avantages acquis et l'ancienneté.

Il est indiqué que la convention collective applicable chez TEP est la convention collective des entreprises de propreté.

Les contrats de travail seront présentés aux agents avant le 1er décembre 2011, date de démarrage des prestations par TEP.

M. Ksourou

Mme Legal

 

Réunion faite en présence de M. Kebe, secrétaire général de l'union locale Solidaires de Bondy, et Yves Duguet, conseiller du salarié CGT.

Informations supplémentaires