Le travail a repris à TEP

Un protocole d'accord a été signé entre les représentants de la société TEP et celui de la CGT  pour permettre la reprise du travail. Les salariés sont satisfaits. Notamment la prime dite du treizième mois est maintenue.

Leur mobilisation a payé.

Rappelons que la SEPUR a perdu le marché du nettoyage des rues de Bondy, repris par la société TEP. Celle-ci ne voulait pas reprendre les salariés concernés en prétextant que la convention collective était différente.

Informations supplémentaires