Le Parisien pris en flag de complaisance

Madame Bologna,

 

Dans Le Parisien du 23 octobre 2010 vous signez un article évoquant le conseil municipal de l’avant-veille.

 

Vous racontez la séance du conseil. Y étiez-vous ?

 

En tout cas il est très étonnant que le vote 10-8 passé totalement inaperçue prenne sous votre plume des allures de guerre contre les banques, alors qu’il ne s’agit que de l’application d’un principe légal.

 

A plusieurs qui étions présents à la séance du conseil, nous avons dû relire l’article pour être sûrs de comprendre. En séance, le maire s’est contenté d’évoquer rapidement des raisons techniques mais n’a rien dit de ce qui est dans l’article, contrairement à ce que votre formulation laisse croire aux lecteurs. La délibération prévoit une exonération pour les banques à Bondy-nord, mais pas d’exonérer celle du centre qui s’y implanteraient, contrairement à ce que vous écrivez.

 

Enfin, et ce n’est pas une première, nous constatons que l’article est basé uniquement sur les informations fournies par le maire. Les Bondynois savent que le maire ne dit pas toujours la vérité, et vous savez bien que ce n’est pas la première fois que vous vous faîtes piéger ainsi…

 

Contrairement à votre habitude, sachez que si vous nous envoyez une réponse, nous la publierons. Recevez nos salutations citoyennes.

 

Jean Boileau, Vincent Duguet, Hakim Kadri, Dominique Pierronnet, présents à la séance du conseil municipal.

 

Ci-dessous le rapport qui a été adopté, pour voir l'article du Parisien, cliquez ICI.

 

10-8        Redevance    d'occupation    du    domaine    public.    Places    de stationnement réservées aux convoyeurs de fonds

La loi du 10 juillet 2000 relative à la sécurité du dépôt et de la collecte de fonds par les entreprises privées permet aux maires de réserver des places de stationnement aux véhicules de transports de fonds. A Bondy, il existe aujourd'hui 11 emplacements réservés de façon permanente au stationnement des convoyeurs de fonds (voir liste ci-jointe).

Ces emplacements sont situés, pour la quasi- majorité en centre-ville et autour de la gare, seul celui de la Poste de Noue Caillet se trouve au nord de la commune.

Ces places réservées utilisent des emplacements qui ne peuvent pas être utilisés par le public, réduisant d'autant le stationnement possible dans des quartiers où les parkings en surface sont de plus en plus rares.

Ce préjudice est renforcé par le fait que ces emplacements réservés aux convoyeurs de fonds sont mis gracieusement à la disposition des banques et organismes privés de transport de fonds, induisant un manque à gagner pour la ville.

Je demande au Conseil Municipal de mettre en place une redevance forfaitaire pour occupation du domaine public sur ces aires de stationnement réservées aux convoyeurs de fonds.

Par ailleurs, afin d'inciter les banques à s'installer ailleurs que dans le centre-ville et autour de la gare, je vous propose d'exonérer de la redevance forfaitaire les emplacements situés au nord du canal de l'Ourcq, et notamment dans le quartier en rénovation urbaine.

Je vous propose, pour l'année 2011, de fixer une redevance forfaitaire de 10.000 €/an pour les emplacements situés sur un secteur à stationnement non réglementé et de 12.000 €/ an pour les emplacements situés sur un secteur à stationnement payant.

Informations supplémentaires