Résumé des épisodes précédents :

La Société du Grand Paris, chargée de mettre en place la ligne 15 du futur métro, modifie ses demandes initiales et décide que des terrains de la rue Etienne Dolet seront une "emprise déportée" pour y déposer des tonnes de gravats et une centrale à béton juste en face d'une crèche.

Après avoir été tenus au courant tardivement, les citoyens bondynois proposent des alternatives techniques permettant de ne pas raser trois pavillons et de réduire les nuisances sur le quartier de la gare.

Ces études présentées à la SGP et soutenues lors des conseils de quartiers ont été rejetées sans étude complémentaire, avec un mépris certain pour les citoyens ?

Aujourd'hui :

Le conseil d'administration de la SGP du 24 novembre 2021 a présenté sa stratégie pour le développement urbain autours des gares.

Du fait de son activité de maîtrise foncière (achat ou expropriation de terrain), la SGP sera à la tête d'un "très important patrimoine foncier" qui lui permettra à la fin des travaux de la ligne de réaliser des projets immobiliers "chaque fois que ce sera possible".

La revente des terrains à des promoteurs privés ou la construction de logements destinés à la vente permettront à la SGP de récupérer des fonds afin de diminuer sa dette.

L'étude des premiers projets sur les terrains de la SGP commencera dès 2022 !

On comprend mieux pourquoi les études concernant l'emprise déportée de la rue Etienne Dolet n'ont pas été étudiées.

Pourquoi voulez-vous que les gravats soient acheminés et déposés sur des friches SNCF quand on peut récupérer facilement des terrains constructibles suivant les règles du PLUi dont la revente boostée par la présence du métro fera le bonheur de la SGP ?

Pourquoi faire plus simple avec moins de nuisances si on ne peut pas gagner d'argent ?

Est-il si grave de mettre en danger la santé des enfants de la crèche quand on peut récupérer un peu d'argent ?

A ces questions, la réponse de la SGP est claire, elle a choisi le profit.

Nous voulons que les Bondynois puissent participer pleinement aux décisions qui vont impacter la ville pour l'avenir.

Oui à la ligne 15 mais Non à la spéculation foncière !

 

Soyons nombreux samedi 4 décembre dans les rues de Bondy, en partant de la mairie à 14h30 !

Informations supplémentaires